Intoxination et intoxication

May 8, 2018

 

 

 

LA DIFFERENCE :

La toxémie est l'intoxication du milieu de vie des cellules. Elle est constituée par la présence de toxines dans les cellules, la lymphe, le sang, les tissus, les organes et toutes les parties du corps ayant une activité.

Ces substances de diverses origines sont incompatibles avec l'état de bonne santé.

♦ Lorsque ces toxines proviennent du milieu extérieur aux cellules, elles sont dites exogènes. Il s'agit d'un environnement pollué par le tabac, l'alcool, le thé, café ou des drogues diverses telles que les médicaments. Les pollutions industrielles ou agricoles sont également présentes dans notre alimentation moderne, ainsi que les aliments dits de dégénérescence comme les céréales ou sucres industriels, les viandes en trop grande quantité, responsables de la formation d'acide urique, les condiments irritants (poivre, sel, piments, moutarde …), et les associations alimentaires incompatibles.

Isolément et en petite quantité, ces apports intoxicants ne provoquent pas vraiment de manifestations cliniques graves, l'organisme sain, poussé par la force vitale, est capable de les neutraliser et de s'en débarrasser. C'est leur absorption régulière et excessive qui va engendrer un état d'intoxication permanente. Par exemple, l'excès de sucre va solliciter une action pancréatique par émission d'insuline, provoquant un surmenage du pancréas qui risque de faillir à sa tâche et conduire à un état prédiabétique.

♦ La toxémie est également endogène. La cellule engendre elle-même des déchets provenant du fonctionnement normal de son métabolisme. Cette toxémie interne existe normalement, c'est le résultat de la vie même des cellules : dégradation par oxydation des nutriments dont le glucose, les acides gras et les acides aminés, avec production importante d'énergie mais aussi obtention de diverses substances toxiques : acide lactique, corps cétoniques, créatinine, gaz carbonique, ammoniaque.

L'importance de ces déchets toxiques à l'intérieur de la cellule dépend :

-    d'une part, de la vitalité de l'organisme et sa capacité à engendrer ces toxines. Plus la vie est vécue intensément, plus l'accumulation des toxines est élevée (acide lactique chez le sportif). Ce n'est pas un signe de faiblesse, mais au contraire d'une grande vitalité.

-    d'autre part, de la capacité que possède l'organisme à éliminer ces toxines hors de la cellule, dans la lymphe et le sang, de les transformer au niveau des organes excréteurs, puis de les évacuer à l'extérieur du corps par les organes éliminateurs. L'essentiel est donc de maintenir la toxémie à un niveau compatible avec la possibilité de vivre en bonne santé.

 

L’intoxination

 

La présence de toxines est normale

Avant de comprendre globalement le processus d’intoxination, il faut déjà comprendre ce que sont les toxines. Les toxines sont des déchets et des résidus issus des métabolismes. Leur présence (en quantité réduites) au sein de notre organisme est parfaitement normale. En effet, le fonctionnement “normal” de l’organisme amène à la production de déchets. Toujours dans un mode de fonctionnement “normal”, l’organisme se débarrassera de lui-même de ces déchets.. Ce rejet des toxines se fait via quatre organes qui filtrent le sang. En le filtrant, ils vont extraire les toxines et les rejeter. Ces organes, aussi appelés les 4 émonctoires, sont le foie, les reins, les poumons et la peau.

Les toxines peuvent avoir plusieurs origines. Une partie des toxines proviennent de l’usure des tissus, de débris de cellules usées, de cadavres de globules rouges… Mais la majeure partie des toxines proviennent de la dégradation des substances alimentaires par le corps. La nourriture que nous consommons, une fois dans l’organisme est dégradée et assimilée. C’est le cas des protéines, par exemple, qui une fois dégradées donnent de l’urée. Cela fonctionne aussi pour le glucose qui va lui produire de l’acide lactique et du gaz carbonique.

Rappelons le encore une fois, la présence de ces toxines dans notre organisme st normale et supportée par celui-ci, tant que leur présence ne dépasse pas un certain plafond. Si le seuil est dépassé, les toxines peuvent alors représenter un vrai danger pour le corps… Les toxines agissent comme un poison qui va s’attaquer aux tissus et aux organes. Le fonctionnement normal du corps est bouleversé, les toxines encrassent l’organisme, d’où la nécessité de les éliminer (voir notre page sur les produits détoxifiants).

 

La nécessité d’une alimentation saine et modérée

Etant donné que la source principale des toxines réside dans les aliments, il est utile d’adapter son alimentation, via la consommation périodique ou régulière d’aliments détoxifiants. La clé réside dans le choix des aliments mais aussi dans leur mode de consommation qui doit être raisonné. Car bien qu’étant sains et biologiques certains aliments naturels, s’ils sont consommés avec excès, dérégleront eux aussi l’organisme.

Les aliments que nous consommons doivent donc être adaptés : à nos capacités digestives, nos capacités combustives  et nos capacités éliminatrices, alors il n’y aura pas d’accumulation indésirable de toxines, ni d’accumulation excessive génératrice de maladies.

Il faut s’adapter aux capacités de votre organisme.

Dans notre société, les modes de vies ont évolués de telle sorte qu’il est “facile” de se retrouver en état d’intoxination. L’intoxination se fait majoritairement par les déchets protéiques. Le nombre de protéines que nous consommons par jour est énorme. Ces protéines sont consommées sous forme de produits laitiers, d’œufs, de céréales… l’omniprésence de ces ingrédients dans l’alimentation moderne explique pourquoi l’intoxination par les déchets protéiques est si répandue. Excès de toxines = début d’acidose.

Une suralimentation conduit à une réaction de rejet du corps, qui comme nous l’avons vu, ne va pas pouvoir les éliminer correctement. Les aliments mal transformés lors de la digestion auront tendance à fermenter ou à putréfier dans notre organisme. De cette stagnation vont naitre des substances néfastes. C’est le cas notamment : •    de l’acide pyruvique, •    des scatols, indols, phénols… 
Toutes ces substances sont des poisons violents. Ils sont des déchets éliminables par l’organisme mais comme toujours, ses capacités ne sont pas illimitées… Lorsque les toxines s’accumulent dans les tissus, elles préparent l’arrivée de maladies futures… d'où la nécessité de manger bio !

 

L’intoxication

Nous venons de voir que ce n’est pas la présence seule des toxines qui pause problème, mais bien leur excès et leur stagnation, conduisant aux dérives que nous avons vu. Mais dans le cas de l’intoxication, les substances qui ont pénétré dans le corps ne devraient absolument pas s’y trouver ! Intoxication se compose du mot “toxique” car les substances sont totalement étrangères au fonctionnement normal du corps… ce sont de véritables poisons.

 

En théorie, l’intoxication ne devrait être qu’un événement accidentel.

En effet, il peut arriver que certaines substances se retrouvent dans notre organisme et altèrent son fonctionnement…

Mais malheureusement, de nos jours, nous nous intoxiquons quotidiennement. Les sources toxiques sont connues de tous. Il s’agit de la pollution de l’air, de l’eau et des sols. L’utilisation de produits d’entretien néfastes, le simple fait de se déplacer en voiture, etc.… les sources de cette pollution sont légion. Ces pollutions, notamment sur les cultures et les élevages conduisent à la production d’aliments “impurs”. Ils assimilent les toxiques et nous les transmettent lorsque nous les ingérons.. La conséquence principale est une hausse du taux de déchets dans nos tissus, qui, petit à petit, vont nous rendre malades.

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square